Délégationdu Rhône

Solidarité internationale

Partage d’expérience et enrichissement mutuel avec la Bolivie

Le partenariat avec CIPCA Bolivie

Les enjeux du partenariat entre le centre CIPCA et le Secours Catholique sont toujours de lutter contre l’accaparement des terres et la monoculture intensive, qui abîment les sols et privent les paysans de leur terre.

Partage d'expérience et enrichissement mutuel avec la Bolivie

publié en octobre 2017

Cette privation de terre engendre un chômage très préoccupant, notamment chez les jeunes, contraints de migrer vers le sud de la Bolivie ou vers des pays limitrophes comme l’Argentine.

CIPCA (centre de recherches et de promotion des populations indigènes et paysannes) continue à miser sur son savoir-faire pour se réapproprier la terre, installer des communautés, développer le leadership des femmes et des jeunes. Il souhaite également renforcer leur pouvoir d’agir et d’être concurrentiels.

CIPCA fait également un travail de plaidoyer local et national. Mais la situation politique actuelle met à mal la défense des petits paysans et des indigènes.

L’objectif est que les communautés qui produisent (par exemple du cacao) s’organisent en coopératives, transforment en Bolivie les fèves en chocolat, pour vendre le chocolat déjà transformé, ce qui garantirait des prix plus élevés.

Quatre délégations du Secours Catholique sont actives dans ce partenariat avec CIPCA : le Rhône, l’Isère, la Loire et la Haute-Loire. Le plan d’action à venir sera basé sur l’enrichissement mutuel à partir d’expériences communes telles que la question des migrations en Bolivie (en parallèle avec l’expérience française) et la lutte contre l’exode rural.

CIPCA souhaite également approfondir ses connaissances en matière de changement climatique, et le Secours Catholique apprendre à son tour du principe « Tous acteurs » largement expérimenté par le CIPCA.

Deux réunions par Skype se sont d’ailleurs tenues en juin et en octobre 2017 pour aborder ces points.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne